L’histoire de la canne de Noël

Categories: Blog

Le témoignage d’un confiseur

Canne de NoelUn jour, un confiseur qui vivait en Indiana, aux États-Unis, voulut fabriquer un bonbon qui témoignerait de Jésus-Christ. Il réfléchit sur la vie du Christ et lui vint alors l’idée de fabriquer une « Canne de Noël ».

Son bonbon n’allait pas être une invention anodine, mais il représenterait plusieurs symboles se rattachant à la naissance, au ministère et à la mort de Jésus-Christ. Il commença avec un bonbon dur d’un blanc pur.

Le blanc représenterait la naissance et la pureté de Jésus, alors que la dureté d’un bonbon symboliserait le roc qu’est le Christ, sur lequel il nous faut bâtir nos fondations et sur lequel repose la constance des promesses de Dieu.

Il fit la canne en forme de « J » pour représenter le précieux nom de Jésus, notre Sauveur. Le « J » représenterait aussi le bâton que le bon Berger utilise pour atteindre et sauver les brebis qui se sont égarées dans les pièges du monde.

Trouvant que le bonbon était encore terne, le fabricant l’orna de quatre bandes rouges. Il fit trois bandes étroites pour symboliser les traces de la flagellation subie par Jésus, et une plus large pour représenter le sang que le Christ a versé afin que nous puissions être sauvés de nos péchés et avoir la Vie Éternelle.

Le vert représente l’espérance que nous avons lorsque nous acceptons l’œuvre de Christ sur la Croix.

Ainsi, la canne de Noël témoigne du don merveilleux de Jésus-Christ et du grand amour qu’il nous a montré en venant sur la terre. Que cet amour soit au cœur de nos célébrations de Noël et demeure la force la plus puissante pour ramener la paix dans nos familles, dans notre société et dans le monde d’aujourd’hui.