Où en étions-nous

Categories: Blog

Lecture

2 Thessaloniciens 1:1-12

1Moi, Paul, avec Silas et Timothée, j’écris à l’Église de Thessalonique qui appartient à Dieu notre Père et au Seigneur Jésus-Christ.
2Que Dieu le Père et le Seigneur Jésus-Christ vous bénissent et vous donnent la paix ! Le Seigneur viendra pour juger le monde
3Frères et sœurs chrétiens, nous devons sans cesse remercier Dieu pour vous. Cela est juste, parce que votre foi fait de grands progrès, et l’amour que chacun de vous a pour les autres grandit de plus en plus.
4C’est pourquoi nous disons aux autres Églises de Dieu combien nous sommes fiers de vous. En effet, vous restez fidèles et vous gardez la foi, malgré les souffrances et les difficultés que vous connaissez.
5Ces souffrances montrent que Dieu juge avec justice. En effet, elles vous rendront dignes du Royaume de Dieu pour lequel vous souffrez.
6Oui, Dieu fera ce qui est juste : il fera souffrir ceux qui vous font souffrir.
7À vous qui souffrez, Dieu vous donnera le repos avec nous, quand le Seigneur Jésus apparaîtra. Il viendra du ciel avec ses anges puissants,
8au milieu d’un grand feu. Et il punira ceux qui ne connaissent pas Dieu et qui n’obéissent pas à la Bonne Nouvelle de notre Seigneur Jésus.
9Voilà la punition pour ces gens-là : ils seront détruits pour toujours, loin du Seigneur et loin de sa puissance glorieuse.
10Ceci se passera le jour où le Seigneur viendra. Alors ceux qui lui appartiennent lui rendront gloire, tous ceux qui croient en lui l’admireront. Vous serez parmi eux, parce que vous avez cru au témoignage que nous vous avons donné.
11C’est pourquoi nous prions sans cesse pour vous. Voici ce que nous demandons à notre Dieu : qu’il vous fasse vivre en accord avec l’appel que vous avez reçu de lui. Que par sa puissance, il vous aide à faire tout le bien que vous souhaitez, qu’il rende votre foi active !
12De cette façon, grâce à vous, le nom de notre Seigneur Jésus recevra de la gloire, et lui aussi vous donnera de la gloire. Tout cela est un don de notre Dieu et du Seigneur Jésus-Christ.

Copyright © 2000, Société biblique française. Avec autorisation. Tous droits réservés.


Réflexion

Nous entamons la deuxième des deux épîtres aux Thessaloniciens, et Paul semble vouloir se rafraîchir la mémoire. Où en étions-nous?

Ah, oui. Je remerciais Dieu pour vous et je me réjouissais de savoir que votre foi et votre amour gagnent en profondeur et en qualité, et que votre valeur a bien été prouvée par votre fermeté dans la souffrance.

Ah, j’écrivais aussi sur le royaume de Dieu et la seconde venue du roi. Et je vous parlais aussi de la différence entre ceux qui croient et suivent le roi, et les autres. Revenons un peu sur ce dernier point.

Ce passage est très clair: ceux qui «ne connaissent pas Dieu» et «n’obéissent pas à l’évangile de notre Seigneur Jésus» sont décidément en dehors du Royaume. La déclaration, implacable, n’admet aucun doute. En termes on ne peut plus clairs, Paul affirme qu’ils sont «loin de la présence du Seigneur» et que l’exclusion totale leur est réservée comme châtiment divin. Notez que Paul présente cette conclusion terrifiante comme le fruit de la volonté humaine et de la justice divine. Nous ne pouvons pas nous soustraire constamment à notre faute et à ses conséquences, et prétendre que c’est Dieu qui est à blâmer pour tout.

Il reste que nous sommes un travail inachevé. Dieu œuvre encore en nous, pour nous rendre dignes de son Royaume. Ce processus fait partie intégrante du salut. L’œuvre de Dieu est un processus, par essence. Je le constate dès que je m’arrête pour m’examiner et sonder mon cœur et mon esprit! Je continue donc de prier, comme Paul – et j’ai besoin des prières de mes frères et sœurs en Christ –, que je puisse être soumis à l’œuvre de maturation que Dieu accomplit continuellement en moi et y répondre.

Et regardez-moi le résultat final! «Ainsi, le nom de notre Seigneur Jésus sera honoré par vous, et vous serez honorés par lui.» Pas mal!

Réponse

«Père céleste, tu n’en as jamais fini avec nous. Nous prions que tu nous rendes dignes de ton Royaume, dignes de notre appel. Nous avons tellement besoin que tu accomplisses en nous le travail ardu et de longue haleine nécessaire pour nous amener à la gloire. Amène-nous, par ta puissance, à la pleine mesure de bien et de foi que tu as en réserve. Amen.»


Michael-Pountney miniatureMichael Poutney

De la marine marchande à la Moldavie, la carrière de Michael a été marquée par une diversité que nous pourrions qualifier de transatlantique. Il fut tout à tour professeur de langues et responsable de groupes jeunesse en Angleterre, personnel permanent de l’IVCF aux universités de Colombie Britannique, directeur divisionnaire en Ontario, pasteur à Montréal et à Toronto, directeur du Collège Wycliffe à l’Université de Toronto, personnel permanent de l’IFES (travaillant avec des responsables dans les anciennes républiques soviétiques). Maintenant retiré à Victoria, Michael continue d’aider à implanter des Églises et à servir de mentor pour de jeunes responsables.

Publications

Michael Pountney, “The First Four Years Are The Hardest” (1980: InterVarsity Press, Downers Grove, Illinois)

Michael Pountney, “Getting A Job” (1984: InterVarsity Press, Downers Grove, Illinois)

Don Posterski and Michael Pountney; “Reconciliation: Seeking Restored Relationships” (2000: Institute For Christian Leadership Formation, World Vision International, Monrovia, California)

Michael Pountney, “Searching For Home” (2003: GLIA Moldova)

Michael Pountney, “At A Distance: Encouragement For Cautious Christians” (2006: Essence Publishing, Belleville, Ontario)

Bob Goethe and Michael Pountney: “Mars and Venus Go To Church” (2010: Faith Today).