Regarder la vérité en face

Categories: Blog

Actes 14:8-20

8À Lystre, il y a un homme qui ne peut pas se tenir debout. Depuis sa naissance, il est infirme et n’a jamais pu marcher. 9Un jour, il écoute Paul parler. Paul le regarde et il voit que l’homme a la foi pour être guéri. 10Alors il lui dit d’une voix forte : « Debout, mets-toi sur tes pieds ! » L’homme se lève d’un bond et se met à marcher. 11La foule voit ce que Paul a fait. Elle dit en lycaonien, qui est la langue du pays : « Les dieux ont pris un corps d’homme et ils sont descendus chez nous ! » 12Ils appellent Barnabas « Zeus » et Paul « Hermès ». En effet, c’était Paul qui parlait. À l’entrée de la ville, il y a un temple pour le dieu Zeus. 13Le prêtre de ce temple amène devant les portes des taureaux ornés de couronnes de fleurs. Avec la foule, il veut offrir un sacrifice aux apôtres. 14Quand Paul et Barnabas apprennent cela, ils déchirent leurs vêtements et ils se précipitent au milieu de la foule en criant : 15« Mes amis, pourquoi est-ce que vous faites cela ? Nous sommes des hommes comme vous ! Nous vous apportons la Bonne Nouvelle. Alors abandonnez ces dieux qui ne valent rien ! Tournez-vous vers le Dieu vivant : il a fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qu’ils contiennent. 16Autrefois, il a laissé tous les peuples suivre leurs chemins. 17Pourtant, Dieu a toujours montré son amour. En effet, il vous a envoyé du ciel les pluies et les récoltes au bon moment. Il vous a donné la nourriture et il a rempli vos cœurs de joie. » 18Malgré ces paroles, Paul et Barnabas ont du mal à empêcher la foule de leur offrir un sacrifice. 19Des Juifs arrivent d’Antioche de Pisidie et d’Iconium, ils se mettent à persuader la foule. Alors on lance des pierres sur Paul et on le traîne en dehors de la ville. En effet, on pense qu’il est mort. 20Mais quand les disciples se rassemblent autour de lui, Paul se relève et rentre dans la ville. Le jour suivant, il part avec Barnabas pour Derbé.

Textes bibliques tirés de la Bible Parole de Vie © Société biblique française – Bibli’O, 2000 – Avec autorisation. La responsabilité de la Société biblique française – Bibli’O est engagée uniquement sur les textes bibliques cités dans ce produit.


LeRécit avec bordParfois, ce qui empêche les gens d’accueillir la bonne nouvelle de Jésus n’est pas un rejet catégorique, mais plutôt une fascination ou un intérêt pour les signes visibles de la puissance de Dieu, au détriment des vérités qu’illustrent ces actes. Prenez l’exemple de Lystre. Paul interrompt son sermon en apercevant un infirme né. L’homme a la foi pour être guéri (v.9). Paul l’invite alors à connaître la guérison qui est en Christ. Mue par les croyances locales, la foule conclut immédiatement que les prédicateurs sont l’incarnation des dieux grecs Zeus et Hermès. L’exaltation s’empare d’elle. Mais en entendant la rumeur, Paul proteste vigoureusement et affirme que Barnabas et lui sont de simples mortels rendant témoignage à la grandeur du seul Dieu de l’univers et aux affirmations du Christ. Arrivent alors des Juifs d’Antioche et d’Iconium (à quatre ou cinq jours de marche) qui agitent les gens et les transforment, d’adorateurs qu’ils sont, en bourreaux.

Les gens ne sont que trop enclins à conformer le message de Jésus aux croyances qu’ils ont déjà. Tant que Jésus n’exige pas d’eux un changement de style de vie ou de pensée radicale, il paraît attrayant et peu menaçant. Par contre, quand ils sont confrontés à la nécessité de changer drastiquement de vie pour suivre Jésus, c’en est souvent trop pour eux. C’est pourtant l’Évangile que prêchait Paul: il n’y a qu’un seul Dieu, et il est un Dieu vivant, le Créateur de toutes choses.

Ce même Dieu est aussi Seigneur de l’Histoire, et plein de bonté et de grâce. Mais nous ne pouvons venir à lui qu’à ses conditions, pas aux nôtres.

Prière: Bon Père miséricordieux, nous nous prosternons devant toi, Seigneur de l’univers, nous venons à toi par Jésus seul, et c’est en son nom que nous t’appartenons. Amen.