Sexualité sans affection/amour = cible manquée !

Categories: Blog

Plus qu’un simple acte, la relation sexuelle fait partie d’un tout, l’aboutissement d’une relation de proximité avec son conjoint.

L’acte sexuel ne peut combler que dans un climat d’amour. C’est l’union la plus étroite qui puisse exister entre deux êtres, d’où sa puissance d’attraction et d’évocation. Si cette union des corps n’est pas équilibrée et harmonisée par un lien affectif, au lieu d’être une occasion de joie, elle entraîne l’insatisfaction et le dégoût. Voilà pourquoi ceux qui font l’amour uniquement pour répondre à des pulsions physiques, par pure recherche de la performance, vont au-delà de sévères désillusions. Nous accordons trop d’importance à ces quelques secondes de plaisir qu’on appelle orgasme. Mais toute merveilleuse qu’elle soit, cette sensation n’est pas une fin en soi. Faire l’amour, c’est aussi, et surtout, partager un sentiment d’union profonde. Avec ou sans orgasme. La meilleure technique sexuelle que je puisse enseigner est la recherche de l’amour donné et reçu du fond du coeur. Quant à l’épanouissement sexuel, il en sera le prolongement naturel. » (Tiré du Readers Digest, condensé de « How to make love all the time », 1987, Barbara De Angelis, thérapeute).

S’il y a une solitude plus grande que d’être seul dans son lit, c’est de se réveiller aux côtés de quelqu’un qui ne t’aime pas, et qui vient juste d’avoir une relation sexuelle avec toi.

Le plus grand problème lorsque l’on parle de la sexualité, c’est de l’aborder sans tenir compte du plan d’ensemble; on la divorce de son but: une rencontre significative dans le contexte d’une relation d’amour durable. « Durable » est un mot important : la plus gratifiante des relations sexuelles est celle qui s’inscrit à l’intérieur d’un engagement « jusqu’à ce que la mort nous sépare ».

Faire l’amour n’a jamais été une priorité importante sur la liste des besoins d’une femme. C’est l’affection qui est le besoin numéro un des femmes, dit Willard F Harley Jr., auteur d’un livre intitulé -Ses besoins à elle, Ses besoins à lui-. (Tim&Beverly Lahaye; L’Acte conjugal après 40 ans. Faire l’amour pendant toute une vie, p.63)

L’affection est l’ENVIRONNEMENT, le sexe est un ÉVÉNEMENT

L’affection est responsable des neuf dixièmes de tout (le) bonheur solide et durable que nous pouvons expérimenter dans nos vies.- C. S. Lewis

Il ne peut pas toujours avoir du sexe, mais il peut toujours y avoir de l’affection.  Il y a donc une règle à respecter : concernant le sexe et l’affection, tu ne peux avoir l’un sans l’autre.

René Laframboise

Blog Saint Valentin

Je commande