Une dernière chose

Categories: Blogue

Lecture

1 Thessaloniciens 5:12-28

12Frères et sœurs, nous vous demandons ceci : respectez ceux qui travaillent parmi vous comme responsables. Le Seigneur vous les a donnés pour vous conseiller.
13Montrez-leur beaucoup de respect et d’amour à cause de ce qu’il font. Soyez en paix entre vous.
14Frères et sœurs, nous vous demandons encore ceci : faites des reproches aux paresseux. Donnez du courage à ceux qui n’en ont pas beaucoup, soutenez les faibles, soyez patients envers tous.
15Attention, personne ne doit rendre le mal pour le mal ! Mais cherchez toujours à faire le bien, entre vous et avec tous.
16Soyez toujours joyeux,
17priez sans cesse,
18remerciez Dieu en toute occasion. C’est ce qu’il attend de vous qui êtes unis au Christ Jésus.
19N’empêchez pas l’Esprit Saint d’agir,
20ne méprisez pas les paroles des prophètes.
21Examinez tout avec soin et retenez ce qui est bon.
22Évitez le mal sous toutes ses formes.
23Que le Dieu de la paix lui-même vous fasse vivre totalement pour lui. Qu’il garde toute votre personne, votre esprit, votre âme et votre corps. Alors on ne pourra rien vous reprocher quand notre Seigneur Jésus-Christ viendra.
24Celui qui vous a appelés est fidèle : il agira pour cela.
25Frères et sœurs, priez pour nous.
26Saluez tous les chrétiens en les embrassant comme des frères et des sœurs.
27Je vous le demande au nom du Seigneur : lisez cette lettre à tous les chrétiens.
28Que l’amour de notre Seigneur Jésus-Christ soit avec vous !

Copyright © 2000, Société biblique française. Avec autorisation. Tous droits réservés.


Réflexion

Nous voici arrivés au dernier paragraphe, le coda ou post-scriptum de la lettre. On imagine Paul, à court d’encre ou de papyrus, qui noircit les marges avec cette dernière liste de rappels importants avant de partir en hâte, poursuivi par la foule ou en retard pour une rencontre secrète. On sent une certaine précipitation dans cette finale et la vingtaine d’exhortations qui s’y pressent. S’il avait travaillé à l’ordinateur comme nous, je crois bien que Paul aurait fait une liste à puces.

Pour l’instant… au quotidien… en attendant le grand jour… continuons de nous efforcer d’exceller dans la foi chrétienne en communauté.

Cet «effort» est en grande partie concret, terre-à-terre. Nous sommes appelés à travailler, et non à siphonner les autres, à être patients les uns avec les autres, et à renoncer à redresser les torts qui nous sont faits.

Mais cet «effort» est aussi fermement ancré dans la vie spirituelle: l’apôtre nous exhorte à prier toujours, à nous réjouir en toutes circonstances et à être réceptifs à l’action spontanée du Saint-Esprit.

Finalement, faisant écho au thème sous-jacent de la lettre qu’est la seconde venue du Christ, Paul bénit ses lecteurs de la paix de Dieu et leur assure que ce même Dieu les gardera sans tache pour la venue du Seigneur Jésus. Car Dieu est fidèle envers lui-même, fidèle à sa Parole et incroyablement fidèle envers nous.

Au final, cette lettre intrigante, voire agaçante, par ses références constantes à la seconde venue du Christ nous rappelle que, comme avec n’importe quel message prophétique, ce qui est dit est plus important que la manière de le dire, et ce qui doit être fait est plus important que la façon de le faire.

Réponse

«Cher Seigneur, Dieu de paix, viens à nous. Viens sur nous. Entoure-nous. Garde-nous en toi, saints et sans tache pour la venue de ton Fils. Enracine-nous et tous ceux que nous aimons dans ta fidélité, accueillant ta volonté d’achever en nous et dans le monde l’œuvre que tu as entreprise.»


Michael-Pountney miniatureMichael Poutney

De la marine marchande à la Moldavie, la carrière de Michael a été marquée par une diversité que nous pourrions qualifier de transatlantique. Il fut tout à tour professeur de langues et responsable de groupes jeunesse en Angleterre, personnel permanent de l’IVCF aux universités de Colombie Britannique, directeur divisionnaire en Ontario, pasteur à Montréal et à Toronto, directeur du Collège Wycliffe à l’Université de Toronto, personnel permanent de l’IFES (travaillant avec des responsables dans les anciennes républiques soviétiques). Maintenant retiré à Victoria, Michael continue d’aider à implanter des Églises et à servir de mentor pour de jeunes responsables.

Publications

Michael Pountney, “The First Four Years Are The Hardest” (1980: InterVarsity Press, Downers Grove, Illinois)

Michael Pountney, “Getting A Job” (1984: InterVarsity Press, Downers Grove, Illinois)

Don Posterski and Michael Pountney; “Reconciliation: Seeking Restored Relationships” (2000: Institute For Christian Leadership Formation, World Vision International, Monrovia, California)

Michael Pountney, “Searching For Home” (2003: GLIA Moldova)

Michael Pountney, “At A Distance: Encouragement For Cautious Christians” (2006: Essence Publishing, Belleville, Ontario)

Bob Goethe and Michael Pountney: “Mars and Venus Go To Church” (2010: Faith Today).